Le chafinement (ép. 08)

Ha ! Maîtresse savait bien qu’il y avait quelque chose de louche avec les devoirs de ses petits. Aussi elle n’est pas complètement tombée des nues quand la personne ressource du collège lui a dit que certains professeurs n’avaient pas reçu de nouvelles de ses rejetons.

Le cracheur de papiers a chauffé tout l’après-midi et les louveteaux ont sué sur plein de cours, comme les dieux grecs et romains, l’organe de reproduction de leurs femelles, des dessins et on ne sait plus quoi. Maintenant Maîtresse sera plus à l’affût quand à la vérification de leurs travaux…

Il a fait beau aujourd’hui. Un peu frisquet pour les sans-poil, mais beau. Un magnifique soleil et les petites plantes de tomate sont de retour sur le balcon. Maître a bouché des trous dans le grenier parce qu’il lui semblait que des oiseaux y avaient fait leur nid. On m’aurait demandé, je me serais fait une joie de m’occuper des petites bêtes à plumes… et tant pis pour les trous !

Mais avant de boucher des trous, Maître avait veillé à finir la bibliothèque pour la Maîtresse. Un meuble magnifique en bois de palette ! Ah, si seulement on avait le droit de faire nos griffes dessus… Tous les pavés remplis de texte sont désormais bien rangés et ne traînent plus un peu partout comme avant. Reste pour la Maîtresse à ranger tous les papiers volants aussi, on verra si elle se sent d’humeur à s’y attaquer ces jours prochains.

Hier, c’était une journée à se calfeutrer sur le canapé et ne rien faire du tout. Du moins le moins possible, comme atteste cette photo des deux chafinés réunis.